Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 44
Imprimer cette page

Fermeture de la librairie centenaire Stern-Verlag à Düsseldorf

22 janvier 2016 J'aime le livre

шаблоны RocketTheme
Форум вебмастеров

Das Buchhaus Stern-Verlag va fermer ses portes en mars 2016. Après 115 ans d’activité et 5000 mètres carrés de littérature, c’est un pilier de la culture de la ville qui disparaît.

Fondé en 1900 par Ferdinand Studt, grand-père du propriétaire actuel Klaus Janssen, l’ établissement familial est en difficulté financière depuis plusieurs années. Ce n’est pas une surprise si on s’intéresse de plus près au marché du livre en Allemagne. En effet, on compte depuis 2012 plus de 100 fermetures de librairie en Rhénanie du Nord Westphalie.

L’association des libraires et éditeurs allemands Boersenverein se désole de cette nouvelle. Tout comme Klauss Janssen, resté l’unique gérant depuis le décès de son frère Horst en 2004. « Pour moi, c’est la perte de ma maison » se lamente-t’il.

Avec un secteur en chute libre et une forte concurrence physique et virtuelle, tous les efforts du propriétaire n’ont pas permis de retarder plus longtemps l’inévitable.
Apparemment, dans le même quartier, les deux chaînes de librairie Thalia et Mayersche ont chacune ouvert une boutique de 1000 et 4400 mètres carrés respectivement. Ces dernières enregistrent également une forte présence en ligne alors que Stern-Verlag aurait tenté l’expérience sans grand succès, malgré de lourds investissements.

D’après le Boersenverein, « Le cyber-commerce est en croissance et implique que les librairies doivent se montrer de plus en plus visibles ». Effectivement, on comptabilise près de 80% des librairies allemandes avec une vitrine de vente sur la toile mais toutes ne rencontrent pas les mêmes résultats commerciaux. Il ajoute que la tendance actuelle est dans l’implantation de structure restreinte, avec beaucoup moins de stock.

Dans le cadre du plan social déclenché à la nouvelle de cette fermeture, les employés devraient percevoir une compensation financière. Cependant, rien ne consolera leur préjudice moral ainsi que celui de tous les amoureux du livre.

biblio-dusseldorf2_490x280.jpg

Écrit par 

Galerie d'images