20janvier2019

Publicité

 

Baptiste : il distille le quotidien de l'hôpital avec humour, justesse et pédagogie

2 mars 2013 J'aime le livre

A 27 ans et interne en médecine, Baptiste tient un blog sur Center Blog comme il en existe des milliers. Mais voilà, Baptiste attire le regard du lecteur et des maisons d'édition. Il y distille avec talent, humour et sincérité des billets d'humeurs, chroniques et brèves hospitalières.

pin-ponAprès seulement 3 mois d'existence, Baptiste est devenu la coqueluche des maisons d'édition. Ses écrits sur son blog "alorsvoila" résument avec brio le quotidien des urgences du Centre Hospitalier d'Auch en Gascogne, dans le Gers. Un quotidien intense, trouble mais parfois joyeux, raconté dans des chroniques simples mais pas simplistes. C'est que Baptiste a de quoi raconter dans un hôpital qui traite plus de 20 000 hospitalisations par an grâce au travail de 110 médecins spécialistes.

Alors Baptiste, interne en médecine, raconte le don d'organe, de son point de vue. Dans son billet "Les noms de ceux qui attendent", le jeune homme y décrit un parcours du combattant. Non pas celui du patient qui est hélas en mort cérébrale et pour lequel il n'y a plus d'espoir, mais celui de "A". Oui "A.", dite Pimprenelle, interne en anesthésie-réanimation qui se bat pour convaincre la famille du patient de donner les organes du malade. Pimprenelle a les noms des trois malades compatibles, Pimprenelle a 3 vies à sauver, Pimprenelle à 3 familles à soulager. Mais voilà, Pimprenelle n'a pas convaincu les familles...

Alors Baptiste explique avec malice ces sujets graves qui font son quotidien. Baptiste raconte cette histoire pour expliquer. "Donnez ou ne donnez pas, mais faites-le savoir autour de vous (et donnez quand même vos organes, même les troués et les vintages, on vous les rendra !)" conclut-il avant de donner le lien pour faire sa demande de carte pour le don d'organe.

Baptiste est un interne en médecine mais il a dorénavant une tribune libre sur le Huffington Post une fois par semaine et vient de décrocher un contrat avec les éditions Fayard. Oui Baptiste s'est fait entendre et ce n'est pas fini.


Écrit par 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

leftPortail participatif sur l'actualité littéraire et la passion du livre : critiques, sélections de livres et d'écrivains, interviews, inédits, dossiers…

Partenaires

Mentions légales

Newsletter