23septembre2018

Publicité

 
La rentrée des classes est déjà passée et pourtant il faut encore retourner dans les magasins, ou plutôt les librairies, pour munir votre progéniture de ces classiques qui nourrissent la littérature française. Les avez-vous tous lu ?

En septembre, la chasse aux fournitures scolaires est normalement terminée. Les parents se sont démenés à la recherche du nouvel agenda à la mode, du stylo plume qui ne tâche pas ou du cartable « qu’il faut absolument ». Pères et mères le savent pourtant bien : ce ne sera pas la seule difficulté d’achat qu’ils auront à surmonter durant l’année scolaire.

Chaque année, les élèves de la 6ème à la terminale reçoivent également une liste de livres qu’ils vont étudier durant l’année. La deuxième course démarre à ce moment là avec de nombreuses grandes enseignes qui se retrouvent souvent à cours de stock. L’occasion pour nous de revenir sur ces classiques de la littérature que les professeurs de français ressortent chaque année depuis plus de 30 ans.

Les pièces de théâtre :

Elles sont jouées en spectacle de fin d’années ou simplement lues pour leur grande richesse littéraire. Ces quelques œuvres, si elles sont des classiques de la littérature française, sont souvent choisies par les professeurs comme pièce à étudier. Leur nom vous dira forcement quelques choses !

- Cyrano de Bergerac (Rostand)


« C’est un pic, c’est un cap, que dis-je c’est une péninsule » ! Cette tirade de Cyrano dans l’œuvre d’Edmond de Rostand reste si moderne et drôle qu’on ne peut que s’enthousiasmer à l’idée que nos petits bouts puissent un jour entonner de tels phrasés au spectacle de fin d’année.

- Antigone (Anouilh)



Moins réjouissant et pourtant très souvent présent dans les listes, cette œuvre d’Anouilh pourra satisfaire vos enfants, si ce n’est par son contenu, par sa courte durée. 123p. environ, ce n’est pas la mer à boire…

- Toutes les œuvres de Molière
Moliere

En passant de L’avare, aux fourberies de Scapin, l’école des femmes ou encore Le bourgeois gentilhomme, Jean-Baptiste Poquelin inonde les classes de la 6ème à la 3ème au moins. Ces pièces sont étudiées en cours mais également souvent vues en représentation. Une manière plus ludique d’appréhender ces chefs-d’œuvre du XVIIème siècle.

Les recueils de poésie :

Il y a le recueil « Alcool » d’Apollinaire, ou encore du Jacques Prévert, mais il y a surtout un auteur de poésie qui a marqué les esprits dans les années lycées.


 - Les fleurs du mal (Baudelaire)
les-fleurs-du-mal-83490-264-432

Charles Baudelaire est souvent apprécié par les lycéens qui se retrouvent dans son Spleen ou dans La Destruction. Une manière rebelle d’écrire qui trouve souvent écho auprès de nos jeunes ados désobéissants.

Les romans :

Souvent mieux reçus car mieux reconnus par la jeunesse, le format du roman plait souvent davantage. Il permet aux jeunes de se retrouver dans les personnages des histoires et de vivre par procuration des moments magiques. Une petite sélection de ceux qui sont souvent étudiés au collège ou au lycée par nos chers bambins.

- Le petit prince (Saint-Exupéry)

le petit prince facebook coverphotoCette oeuvre bucolique incontournable de la littérature française est étudiée à tout âge. Le petit Prince, poétique et attachant personnage, parvient à faire voyager petits et grands sur sa planète. "Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne" Et vous avez-vous trouvez la votre ?


- L’île au trésor (Stevenson)
L-ile-au-tresor

Qui n'a jamais rêvé d'être un pirate, un aventurier, de découvrire des îles et des trésors ? Quoi de plus attirant, dès lors, pour des jeunes enfants que de lire un livre aussi attréaiant ! Au fil de l'eau et des pages le lecteur se laisse emporter dans ce voyage et il se pourrait même que les plus jeunes en redemande encore... Pas sur néanmoins que sa popularité dépasse celle de Jack Sparrow.

- Candide ou l’optimiste (Voltaire)

images
Ce roman de Voltaire mélange à la fois le conte moralisateur et l'oeuvre aventuresque. On se laisse facilement embarquer au fil des histoires qui emportent Candide, parfois en étant aussi naif que lui, jusqu'à une fin qui nous laisse à réfléchir : "Il faut cultiver son jardin".

- L’étranger (Camus)

camus
Demander à 10 lycéens quel est leur livre préféré et au moins l'un d'entre eux vous répondra l'étranger. Pas parce qu'ils viennent d'autres horizons mais parce qu'ils se sont retrouvés dans ce non-sentiment qu'éprouve Meursault, dans cet apathie permanente qui le caractérise.

Alors, lesquels sont dans vos listes de la rentrée ?
On aurait pu vous parler du Père Goriot, de Germinal ou encore du Rouge et du Noir mais nous avons préféré nous concentrer autour des ouvrages qui sont plus appréciés des enfants et adolescents. Et vous quel est votre préféré ? D'autres classiques que vous avez lu à l'école ?




Écrit par 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

leftPortail participatif sur l'actualité littéraire et la passion du livre : critiques, sélections de livres et d'écrivains, interviews, inédits, dossiers…

Partenaires

Mentions légales

Newsletter